La Commission européenne donnera bientôt des recommandations sur des possibles sanctions contre l'Espagne et le Portugal


La Commission européenne a annoncé qu'elle pénaliserait probablement l'Espagne ainsi que le Portugal suite à leurs manquements en matière d'objectifs concernant la réduction de leur déficit budgétaire. Elle a proposé également de pouvoir leur accorder des délais supplémentaires afin d'atteindre leurs objectifs concernant ce déficit, comme elle a pu le faire pour d'autres pays de l'Union européenne. Si cela devait être confirmé, cela serait la première fois que la Commission européenne mettrait en place des amendes à des pays membres pour non-respect des objectifs de déficit budgétaire. Il y a encore très peu de communication sur les modalités de cette éventuelle sanction qui devrait rester inférieure à 0,2% du produit intérieur brut comme le prévoient les statuts de l'Union européenne.

Si la Commission européenne applique à la lettre les statuts concernant les sanctions, alors l'amende pour l'Espagne devrait être au maximum de 2 milliards d'euros et de 359 millions pour le Portugal. Il est difficile de savoir si la Commission européenne va passer l'éponge sur ces manquements assez importants ou si elle désire durcir le ton en provoquant une première politique, mais cela serait dans le même temps renforcer la situation déjà complexe de pays en difficultés financières.

Pour rappel, l'Espagne était censée ramener son déficit budgétaire à 4,2% en 2015 et n'a finalement pas réussi à dépasser les 5,1%. Son objectif pour 2016 est de 2,8% de déficit budgétaire par rapport au PIB. Ce sera au cours de la deuxième semaine de mai que la Commission européenne publiera ses recommandations même s'il est probable qu'aucune sanction ne soit au final mise en place. Il est impératif si vous désirez vous enrichir avec les marchés financiers de suivre l'actualité des grandes institutions européennes qui ont une grande influence dans la tenue des marchés.